Client: Ubisoft

Assassin’s Creed Origins

Contenu de marque numérique

Notre objectif était de rétablir la popularité d’un des jeux vidéo les plus célèbres au monde.

Nous avons créé un programme expérientiel multicanal qui a remporté un franc succès. Avec ce programme, les joueurs pouvaient réserver des visites guidées immersives à même le jeu. Ils pouvaient alors découvrir des zones inexplorées de la carte et rapporter des souvenirs numériques comparables aux stories Instagram et Facebook, qu’ils pouvaient ensuite personnaliser et partager sur les réseaux sociaux – comme s’ils rentraient d’un vrai voyage.

Défi

Assassin’s Creed est une des séries de jeux vidéo les plus célèbres au monde. Pourtant, elle a vu sa popularité chuter une décennie après son lancement initial, puis ses ventes se sont mises à baisser d’année en année. Ce déclin était attribuable aux deux derniers opus de la série, qui avaient déçu les attentes suscitées par les bandes-annonces. Nous devions donc rétablir la confiance envers la marque.

Stratégie

Dès ses débuts, la série Assassin’s Creed a fait beaucoup d’adeptes, mais elle en a aussi rebuté un bon nombre au fil du temps. Ces joueurs « déserteurs » étaient la cible de notre campagne. Pour les trouver, nous avons identifié les joueurs encore actifs qui avaient utilisé au moins un jeu de la série, mais aucun des deux derniers opus.

Solution créative

Nous avons déployé ExploreAncientEgypt.com, un site web où les joueurs pouvaient réserver des visites guidées immersives dans le jeu même. Ils pouvaient alors découvrir des zones inexplorées de la carte et rapporter des souvenirs numériques comparables aux stories Instagram et Facebook, qu’ils pouvaient ensuite personnaliser et partager sur les réseaux sociaux.

Résultats

En moyenne, les visiteurs ont consacré 14 minutes à l’exploration. Des milliers de stories ont été partagées, si bien que la portée de la campagne a été générée en grande partie par l’exposition média gagnée. Mais surtout, comme ce contenu exclusif provenait des joueurs et non d’Ubisoft, l’objectif de rétablir la confiance envers la marque était officiellement atteint. La campagne a contribué au meilleur lancement Assassin’s Creed depuis les débuts de la série. La première semaine seulement, le jeu s’est vendu à quelque 1,5 million d’exemplaires, soit deux fois plus que l’opus précédent.